Le rôle principal de la balise meta description est d’encourager l’internaute à cliquer sur votre lien dans les résultats d’un moteur de recherche, et à visiter votre page web. Pour cela, il faut en faire ni trop ni trop peu.

Qualité n°1 : la description est claire

Que contient la page de destination ? On doit le savoir clairement. La description ne peut pas être exhaustive en 160 caractères maxi, mais il faut dire le plus important. La page présente des produits : indiquez la catégorie de produits et donnez des exemples. La page présente un texte d’information : quel sujet, quel angle ?

Le texte de la description doit dire à l’internaute ce qu’il va trouver dans la page, et pourquoi il doit cliquer. Pourquoi il doit cliquer, déjà ? Parce que vous répondez à sa requête. Il faut penser à cela, et être le plus clair possible.

Qualité n°2 : la description est sympa

Il faut montrer que vous répondez à la requête de l’internaute, oui, mais pas trop quand même. Les « pas cher !!!!!! » et autres contenus promotionnels agressifs n’incitent pas au clic. Il faut être sympa et simple.

Qualité n°3 : la description est rédigée… ou pas

La balise meta description ne doit pas être une suite de mots-clés, ou ce n’est pas sa vocation première (c’était le rôle de la balise meta keywords). Et en général les rédacteurs n’aiment pas trop le « lancer de mots-clés ». Mais tout se discute.

meta description trop mots clés1) Trop c’est trop

Ces informations pourraient être résumées ainsi « Chaussures femmes, hommes et enfants (sport, hiver, etc.) », et on garderait de la place pour d’autres choses. Inutile de bourriner.

meta descriptio seo   2) Optimisé SEO, mais ça se voit (et ça ne sert à rien)

C’est plus rédigé, mais encore trop optimisé selon moi. « Chaussures femme », il suffit de le dire une fois. Et le fait d’ajouter le mot « femmes » après chaque type de chaussures… bof.

meta description redaction3) Bien rédigé mais…

Cette fois, c’est un peu lourd, non ? C’est une vraie grande phrase rédigée, mais peut-être que du coup, elle se lit moins bien. Ou elle manque tout simplement d’exemples ? La citation de deux ou trois marques de luxe ?

Bref, on constate la difficulté, et surtout on se demande si ce n’est pas subjectif. Vous pouvez être plus interpellé par un style qu’un autre, et moi l’inverse. Respectez alors le style de votre site. Pour certaines pages, la description peut se prêter à une liste de mots-clés énumération de produits, marques, prestations. Tant que le tout reste fluide, c’est le plus important.

Conclusion

Claire, sympa, un minimum rédigée et fluide, la meta description a de quoi plaire. Favorisez le type de phrase qui se lit bien en diagonale, et soyez original si possible. Un contenu trop banal est facilement zappé.

S’il y a des pros de la meta description qui veulent ajouter leur grain de sel, c’est à vous. 🙂

-> La semaine dernière, on parlait de l’optimisation de la balise title.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse de messagerie valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu