Vous avez parfois du mal à comprendre votre prestataire web ? D’autant que chaque prestataire utilise un peu le vocabulaire à sa sauce. Même entre collègues ou partenaires, on peut ne pas se comprendre. Charte, arborescence, plan d’action, bilan : de quoi s’agit-il exactement ? Voici ce que l’on entend par là, chez Redactio.

charte rapport audit SEOLes livrables : tous les documents que l’on vous remet

Cela concerne tous les documents que vous recevrez. C’est la matière concrète et « physique » qui est à votre disposition, pour synthétiser un travail de réflexion stratégique et de conseil par exemple. Dans le cadre de la rédaction web, les pages de contenu sont des livrables. En bref, cela désigne tous les documents (.pdf, .xls, .doc) que l’on vous envoie par mail, dont les documents ci-dessous.

Le cahier des charges : le point de départ du projet

L’idéal, c’est que vous arriviez avec un cahier des charges lorsque vous présentez votre projet à un prestataire web. Le cahier des charges définit vos objectifs et vos besoins précis et concrets. Votre rédacteur web pourra bien sûr apporter son expertise pour affiner l’arborescence ou la hiérarchisation des contenus, par exemple. Les autres acteurs du projet (développeur, webdesigner) auront aussi des conseils à apporter.

L’audit : une photographie à l’instant T

Un audit propose une analyse plus ou moins approfondie d’un site existant. Il consiste à relever les points forts et les points à améliorer sur différents plans. Pour être utilisable et pour amorcer un travail efficace, l’audit s’assortit de préconisations concrètes. L’audit se distingue du rapport car il propose une photographie à l’instant T d’un site ou d’un outil, sans forcément analyser d’évolutions.

La charte : un cadre pour la production de contenus

Une charte éditoriale est un document de référence qui cadre la rédaction des contenus. On peut y indiquer par exemple la cible visée, le ton à adopter, les termes à privilégier ou à proscrire, etc.
Une charte graphique détermine les choix graphiques qui ont été adoptés pour une identité visuelle (le logo et ses déclinaisons par exemple), le design d’un site, etc.

Le rapport : le compte-rendu des analyses

Contrairement à l’audit, le rapport analyse et rend compte des résultats obtenus suite à des actions d’optimisation. Un rapport de référencement informe sur les progressions acquises lors des derniers mois, au niveau du positionnement sur Google, du nombre de visites, etc. Le rapport peut bien sûr se baser sur les chiffres qui ont été relevés lors de l’audit, à titre de comparaison.
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Menu